Article ASH du 3 juillet 2015 - Les appartements de coordination thérapeutique manquent de visibilité